Les gardes de Dame Carmen de Sombrelac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les gardes de Dame Carmen de Sombrelac

Message  DamienW le Mer 30 Jan 2013 - 16:08

Cela faisait six mois que sire Bertrand avait commencé sa quête du Graal. Il avait quitté sa terre natale au hasard, et, dans une taverne au bord de l'Aver, avait appris que, plus loin en amont de la rivière, il y avait un lac, et qu'une dame mystérieuse y apparaissait parfois. Les locaux lui avaient refusé de lui en dire plus, mais il n'avait que faire des appréhensions de ces gueux. Monté sur son fidèle destrier Filevent, il avait remonté le cours du fleuve. Au fur et à mesure de sa progression, le paysage était devenu de plus en plus lugubre. Il avait été assailli par de petits groupes de viles créatures, mais rien qui ne puisse effrayer ou mettre en difficulté un vétéran de la chasse aux hommes-bêtes comme lui.

Six mois de prière, de doute, d'épreuves, et il était enfin là. Un lac paisible, sous la demi lune. La dame l'avait guidée vers une de ses demeures.

Soudain, il l'appercut au loin. Une silhouette indiscutablement féminine, drapée dans une robe couleur nuit, entourée d'une brume irréelle. Mais sa joie se mua en colère quand il réalisa que la malheureuse était entourée par une poignée de guerriers qui la menacaient de leurs armes rouillées. Son noble sang ne fit qu'un tour, et il éperonna Filevent en dégainnant sa lourde épée à deux mains. Hurlant bien fort son cri de guerre, il fit voler en éclats moult assaillants avant qu'ils ne puissent se retourner. Il réalisa alors que ceux ci n'étaient que de vulgaires squelettes ranimés, et un mélange de juste courroux et d'assurance le remplit : ils ne seraient pas de taille à lutter contre lui.

L'un d'eux, plus grand que les autres et à l'armure plus lourde, tenta de porter un coup au destrier de sire Bertrand, mais le chevalier para avec aisance l'attaque et envoya rouler au loin le crâne de son agresseur. Une fois le dernier monstre pulvérisé, Bertrand mis pied à terre, attacha Filevent à un arbe proche, et se jeta à genoux devant la damoiselle qui n'avait soufflé mot de tout le combat.

Il retira son heaume, et attendit la révélation. La Dame leva la main et ordonna "Relève-toi, mon champion". Bertrand se redressa aussitôt, et c'est alors seulement qu'il remarqua le rictus sur le visage de celle qu'il avait sauvée. "Relève-toi, et moissonne-le". A peine eut-il le temps de porter la main au pommeau de son arme qu'un vent glacial se leva dans son dos, et que le grand squelette se redressa, l'empalant dans un seul mouvement fluide.

Incrédule, Bertrand roula au sol. Sa dernière vision fut un Filevent henissant de terreur et prisonnier de son attache, alors que de nouveaux squelettes convergeaient vers le destrier sans défense.

La nécromancienne se pencha sur sa victime tandit que son garde du corps prenait place à ses côtés. "Une bien belle prise, Ulric, une bien belle prise. Mon armée prend forme."


Dernière édition par DamienW le Jeu 14 Fév 2013 - 16:25, édité 1 fois
avatar
DamienW

Messages : 1124
Date d'inscription : 16/10/2012
Age : 36
Localisation : Bayonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les gardes de Dame Carmen de Sombrelac

Message  DamienW le Jeu 31 Jan 2013 - 17:56

Liste d'Armée
Valeur d'armée : 1041 pts (solde : 421 po)
Valeur d'armée max : 1475 pts
Trésor : 312 pièces d'or
Batailles effectuées : 7
Territoire : Tour sinistre, ancien champ de bataille, manoir hanté, catacombes, cryptes, armurerie, Tumulus, grottes (325 pts) (coût d'entretien : 104 po)

Héros

Sire Bertrand (130 pts) (14PH)
Roi revenant, arme de base, armure lourde, bouclier enchanté, épée des guerres éternelles

Sire Aymeric de Sombrelac (146 pts) (23 PH)
Vampire niv 2, domaine des arcanes vampiriques, arme de base, bouclier, armure lourde

Dame Carmen de Sombrelac (65pts) (8PH)
Nécromancienne niv 1, domaine des arcanes vampiriques, arme de base

Base
Les silencieux (205pts) (22PH)
35 guerriers squelettes, étendard, musicien, champion Ulric le muet (36PH)
Bouclier, armure légère, arme de base

Les patients (205pts) (11PH)
35 guerriers squelettes, étendard, musicien, champion Anton le survivant (9PH)
Bouclier, armure légère, arme de base

Les immobiles (50pts) (6PH)
10 guerriers squelettes
Bouclier, armure légère, arme de base

Spécial

Les prétoriens de Sombrelac (240 pts) (5PH)
20 gardes des cryptes, étendard, champion Kurt l'impassible (5 PH)
Arme de base, armure lourde, bouclier


Dernière édition par DamienW le Mar 5 Mar 2013 - 19:59, édité 15 fois
avatar
DamienW

Messages : 1124
Date d'inscription : 16/10/2012
Age : 36
Localisation : Bayonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les gardes de Dame Carmen de Sombrelac

Message  DamienW le Jeu 21 Fév 2013 - 21:00

Batailles 2 et 3 contre Benjamin

Carmen fit route vers la ferme du vieux John, afin de "recruter" de nouveaux soldats pour son ost. Elle aurait besoin de monde pour l'expédition qu'elle planifiait, et la réanimation de Sire Bertrand prenait beaucoup de temps. Son corbeau Ramage Noir lui rapporta qu'une faible garnison impériale était postée non loin. Ces imbéciles enverraient sûrement des troupes faibles pour protéger les paysans, troupes qui seraient aisées à massacrer et ranimer. Ou du moins c'est ce qu'elle pensait...

Deux escarmouches contre les petites unités d'infanterie impériale de Benjamin. Très (trop) confiant en la capacité de mes deux blocs indomptables de ratatiner ces minuscules unités, je sous estime l'impact des contre-charges de détachements, et un fiasco m'empêche de regarnir mes rangs. Sur la second partie, un projectile magique chanceux me permet de faire fuir toute l'armée hors table. Du coup, victoire, mais peu d'honneur engrangé.

Bataille 4 contre Dédé

Carmen reprit son souffle. Elle avait frôlé la mort, seul un éclair désespéré de magie lui avait permis d'impressionner les impériaux et de leur faire abandonner la poursuite. Après avoir, non sans mal, relevés ses guerriers, elle fit route vers son repaire, sûre que Sire Bertrand était maintenant prêt à la servir. Il ferait un parfait meneur pour les anciens prétoriens de sa famille.

Les finances étaient au plus mal, et son escarmouche avec les impériaux les avait alertés de sa présence. De plus, les Bretonniens qu'elle avait réussi à manipuler pour la sauver d'une attaque d'hommes-rats n'étaient plus dupe quant à sa vraie nature, car elle avait dû user de son pouvoir en leur présence. Eux non plus ne tarderaient pas à envoyer un contingent s'occuper d'elle. Le temps lui était compté, il fallait faire route vers le sud, vers son objectif.

Le terrain se changea peu à peu en marécage, puis en forêt. Soudain, un petit groupe de guerriers lézards se mit en travers de sa route. Ne remarquant pas de chef, elle mit en marche ses troupes afin de remporter un combat d'attrition. Dérangée par une présence magique qui semblait étouffer ses propres pouvoirs, elle ne remarqua pas, dans les fourrés, les silhouettes furtives qui refermaient un piège autour d'elle...


Même si la bataille s'est mieux engagée que d'habitude, le prêtre skink a su bloquer le plus gros des invocations de Nehek, empêchant les blocs squelettes de se regarnir. Les saurus ont galéré, mais ont fini par grignoter leurs adversaires petit à petit, pendant que les skinks harcelaient les gardes des cryptes en relative impunité.
avatar
DamienW

Messages : 1124
Date d'inscription : 16/10/2012
Age : 36
Localisation : Bayonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les gardes de Dame Carmen de Sombrelac

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum